Cueillettes chez des maraîchers

La taille d’arbres fruitiers

Abordons le sujet en déboulonnant un mythe, voulez-vous?

Contrairement à la croyance populaire, il est faux de devoir attendre que l’arbre soit gros, grand et débordant de branches pour réaliser une taille. 

 

Au contraire! Il est bénéfique de commencer dès sa plantation avec une taille de formation et le retrait des gourmands qui poussent à la base du tronc. Ensuite, l’entretien doit être un rendez-vous annuel!

Quel est mon objectif?

L’astuce à garder en tête lors de cette taille est de se demander quel est notre objectif avec cet arbre. Est-ce que je souhaite m’étendre sous son ombre? Car, si tel est le cas, vous devrez couper les branches basses. 

Contrairement à ce qu’on peut penser, elles ne monteront pas avec le temps. L’arbre grandit vers le haut, et non à partir du tronc. Autrement dit, une branche qui se situe à 30 cm du sol restera à 30 cm du sol.

La taille d’entretien

Lorsque vous aurez choisi la forme désirée de votre fruitier, c’est le tour de la taille d’entretien. Celle-ci ne s’effectue pas de façon aléatoire et doit respecter certaines règles. Le but de cet exercice consiste à renforcer l’arbre et non de l’affaiblir. Dans le doute, il est conseillé de faire appel à un professionnel!

 

Tout d’abord, il est important qu’elle ait lieu durant la bonne période, c’est-à-dire de mi-février à la fin avril. En gros, on évite les gros froids et on ne se rend pas à la floraison!

Cette taille est primordiale pour favoriser la santé de l’arbre. En effet, elle prévient les maladies, elle stimulera l’arbre, et en plus, elle encourage le développement de magnifiques et savoureux fruits!

Trop de branches, c’est comme pas assez!

Un autre mythe à rayer de la liste est celui qu’un arbre avec beaucoup de branches équivaut à une plus grande récolte. Cela pourrait avoir du sens, mais c’est totalement faux!

 

Pour bien saisir le concept, essayons de voir l’image dans son ensemble plutôt que branche par branche. Un arbre qui contient des dizaines de branches créera en effet plus de bourgeons, mais également plus de feuilles. Les fruits seront donc privés de lumière et ceux-ci tomberont au sol avant même d’avoir mûri.

 

Résultat? Une corvée de ramassage de pommes sur le terrain et une moins belle qualité de fruits!

Alors, êtes-vous convaincu.e? Oui? Voici comment faire maintenant!

La première étape consiste à nettoyer l’arbre. On commence par retirer les branches mortes ou abîmées et à éliminer les gourmands. On en profite également pour sectionner les nouvelles branches qui poussent sous la couronne (sous les branches principales). 

 

Attention! On ne coupe pas n’importe comment! Si on taille trop ou pas assez près du tronc, on laissera une porte d’entrée aux maladies. Alors, on s’assure de couper juste après le bourrelet entre le tronc et la branche.

Quelles branches couper?

Ensuite, c’est le moment d’éclaircir. Pour obtenir de beaux fruits, la lumière et l’air doivent circuler à travers les feuilles. Il est donc important de supprimer les branches qui poussent vers l’intérieur et celles qui grandissent de façon verticale.

 

La dernière étape et non la moindre est de raccourcir les branches conservées. Encore une fois, vous ne perdrez rien, vous gagnerez, car cette taille favorise une meilleure répartition de la sève tout en évitant que des fruits prennent place aux extrémités trop fragiles.

 

L’angle de coupe

Le secret se cache dans l’angle de la coupe. Elle doit être légèrement en biais, tout près d’un bourgeon.

Et voilà, votre arbre est fin prêt au printemps et il vous remerciera avec une belle production de fruits!

Trois-Rivières Récolte offre le service!

La brouette offre le service! Informez-vous à marie-michelle@labrouette.ca

 

NB. La contribution perçue servira à financer nos activités de glanage avec Trois-Rivières Récolte, ou de l’initiative de récolte de votre territoire! Ça revient à faire un don ET à recevoir un super service en échange!

 

Rédigé par Marie-Michelle Savard

Corrigé par Joelle Carle

Sources: Camille Desjardins, La Brouette

La pépinière aux arbres fruitiers

Jardiland